COVID-19 : digixo continue d'assurer la livraison des commandes à votre domicile ---> Plus d'informations

TOUT SAVOIR SUR L'ACTUALITÉ PHOTO ET VIDÉO

MEIKE Cinéma
meike-cinema

Le fabriquant hongkonguais Meike, spécialisé dans les optiques et accessoires photo, développe depuis 2019 une série d’optiques cinéma. Nous sommes bien en présence d’une nouvelle série d’optiques et non pas d’une adaptation d’optiques photo existantes. Meike a déployé dans un premier temps des focales courtes : 12, 16, 25 et 35mm. Sont venus compléter cette série le 50, le 65 et le 85mm.

Toutes les optiques sont disponibles en monture micro 4/3 et pour le moment, seuls le Meike 25mm, le Meike 35mm, le Meike 50mm, le Meike 65mm et le Meike 85mm sont disponibles en monture Fuji X et Sony E.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls les Meike 12, 16, 25 et 35mm sont disponibles en France.
Les optiques Meike sont livrées dans une boîte en carton avec notice, housse, chiffon, bouchons AV et AR.

Construction

Très belle et solide construction tout en métal, dans un design « mini prime » qui rappelle une série de la marque Veydra, nous n’en dirons pas plus.
Ces optiques Meike sont dédiées à la vidéo, on retrouve donc 2 bagues crantées au pas standard (mod 0.8), souples et manuelles. Elles ont la même position sur toutes les optiques de cette gamme Meike ciné, ce qui permet de changer de focale sans changer les réglages du follow focus :
    

  • Ouverture déclickée qui permet une variation fluide avec des indications en T (transmittance) de 2.2 à 22. Les indications sont sur le côté, ce qui est propre aux optiques ciné, c’est un domaine où interviennent généralement plusieurs opérateurs (en général le photographe est seul, les indications sont donc sur le dessus de l’objectif pour les optiques photo). On regrettera que ces indications ne soient que d’un côté et non des deux.

  • Mise au point souple avec une longue rotation de 270° (à utiliser plutôt avec un follow focus). Les indications sont en mètre et en pied et la distance minimale de MAP varie de 20cm à 51cm selon la focale. De même, on regrettera les indications d’un seul côté.

Le diamètre de filtre est de 77mm et le diamètre extérieur est de 80mm, un standard pour fixer une matte box par exemple.

Les optiques cinéma MEIKE sont compactes et plutôt légères de 490g à 660g. On peut donc aisément les utiliser à main levée ou sur un stabilisateur, prévoir tout de même d’adapter légèrement les réglages de centre de gravité en passant d’une focale à l’autre. De même, avec l’utilisation d’une matte box montée sur un rig, il faudra prévoir un ajustement, les optiques ayant des longueurs sensiblement différentes.

 

Test

Nous avons constaté un excellent piqué sur toute la série ciné Meike avec une très légère perte de netteté dans les coins pour le 12mm. Une image très nette à pleine ouverture sans être chirurgicale, mais plutôt « cinématique ». Les rendus de couleur sont assez remarquables.

La distorsion est bien maitrisée, proche de zéro, seul le 12mm présente une légère distorsion. On note tout de même que le MEIKE 25mm est plus clair que les autres, ce qui est surprenant, la série est censée avoir le même facteur de transmission c’est à dire transmettre le même niveau de lumière au capteur.
 

L’abérration chromatique est très faible, légèrement plus présente sur le Meike 25mm à pleine ouverture.
Ces optiques ciné Meike ont un très bon comportement sur le « focus breathing » c’est à dire le mouvement de focale lors de la mise au point.
Le bokeh est très doux et vaporeux, les cercles sont bien définis avec une apparition d’étoile sur le Meike 12mm à la fermeture de l’obturateur.

 

Conclusion

Pour celles et ceux qui veulent se diriger vers l’optique cinéma, on est en présence d’une série avec un rapport qualité/prix plutôt époustouflant. On ne lui connait pas, à ce jour, de concurrent direct à ce niveau de prix. Le Meike 25mm que nous avons quelque peu décrié reste une très bonne optique prise à part. C’est la première focale de la série qui a vu le jour, on peut imaginer de la part de Meike, une V2 plus cohérente avec les autres focales… à suivre.

Points forts

  • Design
  • Construction en métal
  • Look cinématique
  • Qualité d’image
  • Bokeh vaporeux
  • Poids plume
  • Une série d’optique cohérente
  • Rapport qualité / prix remarquable


Points faibles

  • Manque de netteté dans les coins à pleine ouverture
  • Le 25mm à revoir pour une meilleure intégration à la série
  • Course de la bague de MAP un peu longue
  • Indications de distance et d’ouverture d’un seul côté

 

Ci-dessous le test en vidéo :

Dernière mise à jour le 08/05/2021  (Stéphane Leclercq)

Réagissez !

Votre email ne sera pas visible

Commentaires

Il n'y a pas eu de réaction sur cet article. Soyez le premier à réagir !

Top